Birmanie

Notre Itinéraire :

Notre itinéraire en Birmanie

Voici notre itinéraire:

- Rangon : 3 jours,
- Kalaw : 5 jours,
- Lac Inle : 2 jours,
- Bagan : 4 jours,
- Mandalay : 4 jours.

Rangon/ Kalaw

11-18 juin 2014 : Arrivée en Birmanie : découverte de la capitale et des campagnes plus reculées…

Birmanie

Après un vol Siem Reap-Bangkok-Rangon, nous arrivons vers 15h en Birmanie. Une personne de la guesthouse est censé venir nous chercher à l’aéroport. Mais à l’arrivée, il n’y a personne… Des dizaines et des dizaines de conducteur de taxis nous accostent… Nous attendons 10… 20… 30 minutes. Toujours personne! Tant pis, nous prenons un taxi. Au début, nous ne sommes pas très rassurés, la voiture est vraiment très vieille, il pleut et le conducteur au premier abord ne semble pas très fiable. Au final, nous arrivons à destination sans encombre.

Il pleut beaucoup !

Nous dormons chez une birmane du nom de WaiWai qui loue des chambres chez elle. Nous arrivons, elle est absente, heureusement, une employée est là et l’appelle sur son téléphone. Cette dernière est navrée, elle a complètement oublié de venir nous chercher à l’aéroport, elle arrive 30 minutes plus tard. Elle se répand en excuses et nous tend des billets pour nous rembourser le transport. Nous apprécions le geste mais nous refusons bien évidement. Dans tous les cas, il était prévu que nous payons le transport !

Le soir, Waiwai nous propose de nous recevoir pour un diner local avec quelques amis à elle et deux autres européens vivant ici. Ce premier diner est délicieux, nous passons un bon moment. Ses amis nous proposent de continuer la soirée avec eux, nous partons à six : 3 birmans, 2 singapouriens, 1 anglais et nous. En route, nous nous rendons compte que la liasse de billets emportée pour passer la soirée ne vaut en réalité que 11,5 euros, ce qui ne sera sans doute pas suffisant… Ah, les joies du changement de devises toutes les 3 semaines !

Nos potes birmans nous invitent chez eux pour démarrer la soirée, c’est très joli, la maison est rempli de photos gigantesques d’eux en tenue de mariés. Deux domestiques sont présentes. Nous partons ensuite dans un bar restaurant… Nous faisons bien attention à ne pas trop consommer mais nos nouveaux amis enchaînent les commandes! A la fin de la soirée, nous avons un peu peur de l’addition. Ouf, les birmans et les singapouriens insistent pour nous inviter, c’est adorable ! Et à la fin, ils nous raccompagnent à la guesthouse ! Des amours !

Le lendemain, le réveil se fait sous la pluie. Waiwai et ses employés nous ont préparé un bon petit déjeuner. Nous partons ensuite à la découverte de la ville de Rangon pour découvrir entre autres les pagodes Chauzkhtakyi et Botataung, le quartier indien…

Notre première impression est plutôt mitigée : la ville n’est pas très jolie, assez sale, il y a de nombreux bâtiments insalubres…

Birmanie

Birmanie

Et la pluie semble ne jamais cesser depuis notre arrivée (nous sommes en pleine saison des moussons!)… Nous finissons par être découragés par la météo et prenons le chemin du retour !

Le soir, nous faisons la rencontre d’un malaisien expatrié ici !

Le jour suivant, par chance en fin de matinée, le temps s’améliore nettement, nous allons visiter la fameuse pagode Schwedagon, avec son stupa doré de 98 mètres recouvert de 60 tonnes d’or pur. De nombreux birmans y sont présents pour prier et faire des offrandes.

Birmanie

Le site est joli.
Nous allons ensuite nous promener autour du lac Kandawgyi. Il fait très chaud.

Birmanie

Dernière promenade dans les quartiers autour de notre guesthouse…

Le soir, nous prenons un bus de nuit pour Kalaw.

Les sièges sont plutôt spacieux mais le conducteur a eu la mauvaise idée de mettre en boucle une musique de prières (musulmanes?) avec le son au maximum, et nous sommes situés à côté des enceintes. Au bout d’1h30, Nico va lui demander gentiment de baisser le son. Deuxième souci : la climatisation fonctionne au maximum (même si nous avons chacun une couverture, je sens que je suis en train de tomber malade…) Nous sommes les seuls touristes dans le bus!

Nous arrivons bien fatigués le lendemain matin vers 6h du matin à Kalaw, nous sommes les seuls à descendre du bus à cet arrêt ! Il n’y a personne… Juste des travailleurs… Nous essayons de leur demander notre chemin, mais ils ne parlent pas du tout anglais et ne savent pas trop se repérer sur une carte… Un autre homme vient finalement nous aider et nous trouve des motos taxis pour nous emmener à l’auberge ! Pas facile avec nos sacs (heureusement on a laissé un des deux gros sacs à dos à Bangkok!)

Nous arrivons dans une charmante guesthouse tenue par un belge flamand.

Nous démarrons la journée par une petite sieste car nous n’avons quasiment pas fermé l’oeil de la nuit !

L’après-midi, nous partons faire un petit trek. Nous rencontrons des petits enfants trop chou. Ils courent vers nous pour nous offrir des fleurs ! Ils sont adorables… Nous sortons des petits cadeaux du sac (stylos, savons, brosses à dents…) Ils sont contents comme tout et moi aussi !

Je sens que je tombe malade tout doucement…

Nous faisons un petit tour dans le centre ville pour prendre des renseignement sur la randonnée de trois jours de Kalaw au lac Inle…

On préfère attendre le lendemain matin pour confirmer le trek, voir mon état de santé et la météo.

Nous faisons la rencontre à l’auberge d’un couple d’hollandais vraiment super sympas. On passe des heures à discuter ! Les garçons regardent le match de foot. Et moi, qui voulait me coucher tôt pour être en forme pour la suite, je pars me coucher vers 00h30.

Le lendemain, je suis fiévreuse et pas trop en forme. On abandonne l’idée du trek de 3 jours. On fera des treks à la journée par nous même…

En fin de matinée, nous partons tout de même randonner, les médicaments semblent faire effet… 30 minutes après, il se met à pleuvoir énormément ! Nous hésitons à rebrousser chemin, mais finalement nous trouvons le courage de continuer.. Les chemins sont de plus en plus boueux et glissants !

Birmanie

On traverse des forêts, des rizières, des petits villages…

Birmanie

Les villageois sont accueillants, les enfants nous font de jolis sourires.

Birmanie

On rencontre de nombreux travailleurs dans les champs… On leur offre des petits cadeaux : peignes, savons, gâteaux…

Birmanie

Au bout de notre trek, on cherche des motos taxis pour rentrer à notre auberge… Difficile de se faire comprendre, bons moments de rigolade avec les locaux, on finit par trouver deux chauffeurs mais là… gros moment de frayeur !! Les mecs roulent vraiment, vraiment trop vite et on a l’impression que le conducteur de Nico est bourré ou drogué !! On arrive sain et sauf et on se dit PLUS JAMAIS !!

Je rentre de cette journée bien malade, enrhumée avec de gros maux de gorge et de la température !

Les deux jours qui suivent, je suis malade, malade, j’évite de trop sortir car à chaque fois que je sors, je tombe davantage malade, j’ai 40°C de température ! J’ai le sentiment que c’est de pire en pire…

Le 18 juin, au réveil, je suis encore mal en point, 38,8°C de température… La nuit a encore été agitée… Heureusement, les médicaments permettent de baisser la température… Après 4 nuits sur Kalaw, nous décidons de prendre la route pour le lac Inle!

Nous avons opté pour le train pour nous y rendre… Après 1h30 d’attente à la gare, le train arrive enfin!! Nous sommes les seuls touristes sur le quai, les locaux nous scrutent tous du regard…

Birmanie

Nous achetons des billets First class (local), les seuls autorisés pour les touristes (1300 kyat, soit 1 euro).

Le train est assez ancien, avec de grandes fenêtres ouvertes.

Birmanie

Birmanie

Birmanie

Les paysages sont vraiment jolis…

Birmanie

Toutes les familles (les enfants surtout) que nous croisons sur notre passage nous font de grands signes, de beaux sourires. Nombreux sont ceux à sembler attendre chaque jour le train…

Birmanie

Notre hôte nous avait annoncé 2h de route, finalement le trajet aura plutôt duré 4h! Cela nous a laissé le temps de prendre un maximum de photos !

Birmanie

Bon à la fin, le temps est un peu long, on vous l’accorde, surtout quand on s’attend à faire 2h de route! On devait arriver à 13h30 en gare de Shwe nyang et au final, on est arrivé à 16h30 avec le retard! Heureusement, les paysages valent le détour !

A l’arrivée, nous partageons le taxi jusqu’à Nyang Shwe avec deux polonaises, en direction du lac Inle!

Bilan

Ce que l’on a particulièrement aimé:

- le voyage en train de Kalaw à Nyang Shwe, qui nous a permis de découvrir les environs magnifiques de Kalaw…,
- les rencontres faites lors de ces deux premières étapes : que ce soit les locaux ou les touristes !

Ce que l’on aurait préféré éviter :

- tomber malade!
- la pluie, la pluie, la pluie !
- la ville de Rangon, qui n’est pas très joli !

Lac Inle

18- 20 juin 2014 : Navigation sur le lac Inle !

Birmanie

Nous arrivons au lac Inle vers 17h.

Birmanie

Birmanie

Nous voyageons en Birmanie durant la saison basse, la saison des moussons… Snif… L’avantage, c’est que les prix sont tout de suite bien plus attractifs ! Nous avons repéré sur Internet un hôtel, au bord du lac. Nous allons donc passer deux nuits dans un superbe bungalow sur pilotis « les pieds dans l’eau » … Canon !

Le soir, nous allons diner dans un tout petit restaurant bien sympathique et coloré (au nom d’Inle Palace) avec de bons cocktails et de la bonne nourriture à tout petit prix… Nous sommes contents de pouvoir manger de bonnes pâtes car autant nous avons adoré (ou apprécié) les cuisines thaïlandaise, indonésienne, japonaise, chinoise mais la cuisine birmane ne nous a pas laissé de très bons souvenirs ! Très grasse !

Le lendemain : petite journée tranquille à Nyang Swe. Au programme : découverte de la ville, du marché, des environs, réservation du bus,…

Un homme nous aborde en chemin, il nous dit qu’il est pêcheur, qu’il peut nous emmener le lendemain au lac Inle avec son bateau, qu’il parle très bien anglais… Nous sommes hésitants à réserver pour le lendemain sans connaître la météo… Il essaye de nous rassurer « Ici, il ne pleut jamais le matin, toujours l’après-midi»…Blabla…blabla… Bref, il arrive à nous séduire, son prix est intéressant et puis, on se dit autant faire travailler un petit pêcheur !

Le soir, nous retournons diner dans notre petit restaurant.

Au réveil, il pleut énormément, le temps est très couvert ! :-( Super, les conseils de notre pêcheur ! Tant pis, nous prenons nos kway et c’est parti. Nous embarquons sur un petit bateau de pêcheur à moteur. Direction: le lac Inle ! Premier arrêt : une fabrique de tissus en fil de lotus, un atelier de fabrication de bateaux, une pagode, une fabrique de cigares, un monastère.

Birmanie

Birmanie

Birmanie

La plupart de ces arrêts n’ont pas grand intérêt ! Et puis, on commence à avoir fait le tour de toutes ces petites fabriques « artisanales » entre la Chine, l’Indonésie, la Thaïlande… en mode je te montre comment on conçoit les produits et après on essaye de te vendre la marchandise 4 fois plus cher… La méthode est toujours la même !

L’intérêt de l’excursion, c’est surtout de naviguer sur le lac et d’observer la vie présente, de passer à travers les villages flottants, de traverser les marécages et d’observer les cultures…

Ce fut un super moment malgré la pluie et la grisaille!

Birmanie

Birmanie

Birmanie

C’est super d’observer les pêcheurs traditionnels ramant avec leur jambe pour libérer leurs mains et manier les filets !

Birmanie

Birmanie

Birmanie

Birmanie

L’excursion se termine, nous faisons un dernier tour en ville, nous rentrons à l’hôtel pour nous changer et nous prenons le bus de nuit pour rejoindre Bagan…

La ptite vendeuse de l’agence nous a bien menti.. « Prenez la compagnie un tel, les bus sont très confortables, le bus est neuf » disait elle… On se retrouve dans un bus qui date de la guerre…

Birmanie

Le confort est absent… surtout pour Nico, ses genoux touchent le siège de sa voisine de devant… Il ne manquait plus qu’elle abaisse son siège pour lui broyer les genoux…

Bilan

Ce que l’on a particulièrement aimé:

- la promenade en bateau sur le lac !!
- notre hôtel,

Ce que l’on aurait préféré éviter :

- notre guide pêcheur !! Il ne nous a donné aucune explication lors du tour sur le lac. Lui, si volubile au moment de la vente, ne nous a pas dit un mot lors de l’excursion, lui qui mettait en avant ses connaissances et son bon niveau d’anglais, a été complètement transparent le jour J. Et sur le lac, au lieu de prendre son temps, il mettait les pleins moteurs ! On a essayé de comprendre, on lui a posé quelques questions et on s’est rendu compte à la fin que le soit disant pêcheur qui nous a abordé pour nous vendre son tour en bateau nous a berné, ce n’était pas le même homme lors de la balade. Il s’agissait juste d’un rabatteur apparemment…
- le bus Inle – Bagan.

Bagan/Mandalay

21-28 juin 2014 : Magnifique lever de soleil à Bagan ! suivi de quelques jours à Mandalay !

Birmanie

Après un trajet en bus Inle – Bagan, nous voilà arrivés à destination ! Il est 3h30 du matin, nous sommes encore tout endormis et déjà une vingtaine de birmans nous sautent dessus à la sortie du bus ! « Tuk-tuk », « Motorbike », « Horse car »… Nous trouvons rapidement un chauffeur pour nous rendre à notre hôtel…

Heureusement, notre chambre est libre et prête ! Nous continuons notre nuit dans un vrai lit ! Bonheur !

Nous sommes à Bagan pour 4 jours et demi. Tous les touristes rencontrés nous ont raconté mille et une merveilles sur Bagan et sur notre hôtel (le Blue Bird)…Alors, nous attendons beaucoup de ce site !

Après une bonne sieste, nous allons visiter en vélo New Bagan. Nous ne tombons pas vraiment sous le charme de cette partie de la ville… Nico part désespérément trouver trouver un bar avec un écran de retransmission du match de la France, et oui nous sommes en pleine coupe du Monde ! De mon côté, je préfère rentrer à l’hôtel pour une session piscine ! Une minute après avoir quitté Nico, la chaîne de mon vélo explose ! Super ! Je n’ai plus qu’à rentrer à pieds !…

Nico rentre ravi du match… 5-2 pour la France (contre la Suisse)… En plus, il s’est trouvé une équipe de « supporters » birmans hyper sympa !

Tour en ville pour diner !

Le lendemain, nous partons à la découverte du vrai Bagan, la fameuse ville aux plus de 2000 pagodes !
Il est 5h15, nous avons loué des vélos électriques et nous partons en pleine nuit en direction des temples ! LA Pagode Shwesandaw : le MUST pour observer le lever de soleil à Bagan… Nous montons tout en haut de la pagode !!

Birmanie

Birmanie

Nous avons une vue incroyable ! C’est grandiose !!! Le jour se lève tout doucement et nous observons les centaines de temples autour de nous (avec une vue à 360°) !

Le site archéologique de Bagan est splendide !

Nous continuons ensuite notre petit tour en ebike… Ananda Temple & co !

Nous petit-déjeunons, il n’est que 9 heures ! La chaleur est déjà bien présente ! Nous profitons de la journée ! La piscine est agréable !
Nous reprenons les vélos électriques en fin d’après-midi ! Nous roulons à l’intérieur des terres! Les routes sont ensablées ! D’un coup, le e-bike de Nico nous lâche ! Plus de batterie ? Problème mécanique ? Bizarre !

Birmanie

Un peu plus tard, nous appelons le loueur ! Un agent de police passe l’appel pour nous ! 15 minutes plus tard, le loueur vient nous porter secours ! Et là, comme par magie, sans rien faire, l’e-bike re-fonctionne ! Le pauvre homme est venu pour rien !

On fait la rencontre de petites birmanes, nous sympathisons avec l’une d’entre elles ! Nous lui achetons des cartes postales et elle nous offre du tanaka, qu’elle nous applique aussitôt sur le visage… Un produit cosmétique, extrait du bois de Tanaka. LE SOIN DE BEAUTE INCONTOURNABLE DE BIRMANIE… Il a plusieurs usages : le maquillage, le parfum et surtout la protection des brûlures du soleil ! Il aide à lutter contre l’acné, il rend la peau douce, il a un pouvoir anti-rides… Tous les matins, les birmanes (et les enfants) s’enduisent le visage avec du Tanaka, parfois de manière à peine étalée, parfois soigneusement appliqué… Nous sommes ravis de pouvoir tester CE fameux produit !

Birmanie

Nous allons ensuite observer le coucher de soleil…

Birmanie

Birmanie

Nous faisons la rencontre de petit nonnes, la « version femme » des moines. Elles portent de jolies robes roses, portées sur leur longyi et leur blouse birmane.

Birmanie

Sur la route, la roue de mon e-bike crève !! On est à 3/4 d’heure de notre hôtel ! Misère ! Nico me passe son vélo et essaye tant bien que mal de conduire mon vélo crevé !

Le jour suivant, nous nous levons à une heure plus raisonnable… Il fait horriblement chaud! Petit saut à la piscine ! En début d’après-midi, nous enfourchons nos vélos électriques pour le « quartier » de Nyaung U… Il y a pas mal de route ! Nous découvrons de bons petits restaurants ! Petit tour vers la pagode de Shwezigon, une pagode toute dorée !

Birmanie

Nous faisons plusieurs haltes entre les différentes pagodes !

Birmanie

Birmanie

Petit tour sur la rivière !

Birmanie

Le jour suivant, nouveau lever de soleil sur la pagode Shwesandaw… toujours aussi beau !

Birmanie

Nous retrouvons notre copine birmane, elle nous propose de nous faire visiter son village et sa maison. Elle nous présente sa famille, ses parents, ses frères et soeurs, sa fille, ses copains, voisins…

Nous lui avons apporté pas mal de petits cadeaux dont une dizaine de miniatures de parfum ! Elle est ravie ! Elle nous demande de l’attendre quelques minutes chez elle, elle nous emprunte les clefs d’un de nos ebike et revient avec deux cafés dans des sachets plastiques et deux énormes pains mi-baguette, mi-beignet… Sa soeur nous prépare des cacahuètes grillés ! C’est adorable mais nous sommes gênés ! Nous ne voulons pas qu’ils dépensent de l’argent pour nous et puis nous ne sommes pas des amateurs de café :-) ! C’est leur manière de nous remercier pour les cadeaux ! Ici, les miniatures de parfums c’est sacré !

Nous reprenons ensuite nos « vélos » à 4 ! Le petit voisin birman nous a rejoint… Ils nous font visiter certains temples !

Birmanie

Birmanie

Les locaux sont amusés de nous voir tous les 4 sur nos 2 vélos !

Birmanie

Birmanie

Belle petite journée, en fin d’après-midi, nous partons observer le coucher de soleil sur la rivière Irrawaddy, dîner à la belle étoile !

Dernier lever de soleil (au spot habituel :-) )… Nous nous n’en lassons PRESQUE pas… Nous avons apporté les miniatures restantes pour notre copain birman de la veille mais il est absent à cette heure ! Nous sommes vite encerclés par 7-8 locaux ! « Perfum? », « perfum? »… Nous finissons par leur offrir nos miniatures… sauf que tous les birmans du site finissent par nous entourer en nous réclamant des miniatures de parfum ! Certains sont vraiment déçus de n’avoir rien reçu ! Nous ne comprenons pas entièrement ce déchainement, cet engouement !… Mais, tout est devenu lucide pour nous deux jours après, lorsque nous avons fait un tour dans un mall de Mandalay (un nouveau centre commercial)… quand nous avons découvert que les parfums et les cosmétiques étaient de vrais produits de luxe ici et qu’ils valaient une fortune par rapport à leur niveau de vie ! Jusqu’à 20 euros pour certaines miniatures !!! quand elles sont gratuites en France !

On comprend mieux l’engouement des petites birmanes de Bagan !

Nous partons ensuite vers le village de notre copine birmane, nous y avons repéré la veille une toute petite école et nous avons apporté ce jour des cahiers et des stylos pour les petits écoliers… sauf qu’à cette heure, les petits de la veille ne sont plus là ! Nous partons à la recherche d’une autre école ! Nous en trouvons une… Mais la maîtresse n’est pas là et n’arrive pas avant 1h30 ! Tant pis, nous commençons le « cours » et la distribution !

Birmanie

Birmanie

Birmanie

Joli moment… Difficile d’aller très loin et de se faire comprendre ! Les petits ne parlent pas du tout anglais !

En fin de matinée, nous prenons la route de Bagan pour Mandalay ! Nous y serons pour 4 jours, c’est un peu long ! Mais, on a déjà réservé notre billet d’avion de retour pour Bangkok ! A Mandalay, il n’y a pas grand chose à faire… Quelques temples, des pagodes ! Mais là… on commence à avoir notre dose de temples :-)

Nous en profitons pour organiser la suite du voyage!

Nous ne manquons toutefois pas la visite du superbe site d’Amarapura… le pont U Bein surplombant la rivière avec des dizaines et des dizaines de moines le traversant au moment du coucher du soleil. C’est un joli moment !

Le 29 matin, nous prenons un vol pour Bangkok…

Bilan

Ce que l’on a particulièrement aimé:

- La rencontre avec nos petits copains birmans, la population en Birmanie est vraiment adorable !
- le site de Bagan est magnifique, s’y balader en e-bike est vraiment un moment agréable !
- la promenade sur le pont d’Amarapura!

Ce que l’on aurait préféré éviter :

- y être pendant la basse saison ? Nous aurions vraiment aimé faire un vol en Montgolfière au dessus des temples au lever du soleil, mais malheureusement à cette période de l’année, cette activité est suspendue !
De même, nous pensions remonter le fleuve de Bagan à Mandalay en bateau avec les locaux, mais en basse saison, ces bateaux sont à l’arrêt !
Mais bon, l’avantage c’est qu’à cette période, il n’y a vraiment pas beaucoup de touristes et que les prix sont très bas !
- nous aurions préféré ne pas entendre autant de louanges sur Bagan. A force d’entendre qu’un site est exceptionnel, on s’en fait une image parfaite et une fois sur place, on peut être un peu déçu par rapport à l’image qu’on s’en faisait ! Une semaine plus tôt, nous visitions les temples d’Angkor, et nous n’avons pas pu nous empêcher de comparer les deux sites !… Bagan est un site vraiment magnifique mais nous avons eu un plus gros coup de coeur pour les temples d’Angkor !
- passer autant de temps à Mandalay !

Nos conseils pour Bagan :

- Durée conseillée : 2 jours minimum,
- Se lever très tôt pour éviter la chaleur du sieste et en profiter pour aller observer le lever de soleil sur les pagodes de Bagan,
- Attention aux réservations en saison haute (entre novembre et février !),
- Une piscine dans l’hôtel est un atout non négligeable quand les chaleurs sont présentes !
- Privilégiez la visite du site en vélo électrique pour être totalement libre! Voire en calèche pour le fun ! Les locations de moto sont interdites pour les touristes !
- A Bagan, nous avons vu des affiches pour la visite de camps touristiques des « femmes-girafes », ces femmes qui portent de très nombreux colliers de laiton autour de leur cou (qui va s’allonger de 20 à 30 centimètres au cours de leur vie). Un commerce malsain s’est mis en place, afin d’exposer ces femmes parfois réfugiées politiques, parfois enlevées, exposées,… Celles-ci ne touchent rien de ce commerce. Cette coutume a été interdite en Birmanie. Il faut éviter d’encourager (par nos visites) de telles pratiques.
- Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire du site, vous pouvez éventuellement prendre les services d’un guide, mais vous pouvez aussi vous en passer facilement ! Tout dépend de votre état d’esprit !