Indonésie

Notre Itinéraire :

Notre itinéraire en Indonésie

Voici notre itinéraire:

- Jimbaran et péninsule de Bukit (sud de Bali) : 3 jours,
- Ubud (centre de Bali) : 3 jours,
- Sengiggi et Kuta (Lombok) : 4 jours,
- Iles Gili : 3 jours,
- Batur (nord de Bali): 1 jour,
- Pemuteran (ouest de Bali) : 3 jours,
- Tanah Lot (sud de Bali) : 1 jour,
- Nusa Dua (sud de Bali) : 2 jours

Jimbaran (Bali)

29 avril-1er mai 2014 : Jimbaran et le sud de Bali

Indonésie

Après un vol de nuit de 5h au départ de Hong-Kong, nous rejoignons l’hôtel. Un chauffeur nous attend. Cocktail de bienvenue. Le sens du service des balinais se fait déjà ressentir ! Il est 8h30. La nuit a été très, très courte, nous en profitons pour faire une micro sieste avant l’arrivée de mes parents.

Après les retrouvailles, nous passons un moment à la piscine pour nous raconter les petites anecdotes respectives, puis nous allons profiter de la plage de Jimbaran.

Nous suivons Nico et nous nous incrustons à l’Intercontinental Hotel pour profiter des transats face à la plage. Pour nous fondre dans la masse, nous empruntons discrètement les serviettes de l’hôtel. Mission réussie : nous sommes devenus des clients officiels aux yeux du personnel.

Indonésie

Nous allons ensuite nager dans l’océan indien. Le sable est joli, l’eau est trouble, la mer est calme… Ahhh non! La mer ETAIT calme… Car une énorme vague apparait d’un coup et nous surprend. Les lunettes de soleil de ma mère lui glissent du visage! Nous essayons de les rattraper mais l’eau est vraiment trop trouble. On cherche…. On cherche! Mais sans succès! Dommage, des lunettes toutes neuves à sa vue ! « C’est la vie » comme diraient les étrangers rencontrés en chemin (grande expression française apparemment).

En fin d’après-midi, nous prenons de belles photos. Le coucher de soleil est superbe!

Indonésie

Nous allons ensuite boire des verres et diner dans un restaurant de fruits de mer les pieds dans le sable face à la mer ! Quel délice ! Nous choisissons deux poissons et des gambas. L’atmosphère est très agréable: musique et ciel étoilé… Tout cela pour moins de 10 euros par personne.

Et pour bien finir, nous terminons cette douce journée par une petite baignade nocturne à la piscine.

Le lendemain, après un bon petit déjeuner, une session piscine, nous partons vers la ville de Jimbaran et réservons une voiture avec chauffeur pour les deux prochains jours (pour 30 euros par jour à 4, c’est plutôt cool!)

Nous nous promenons dans la ville, nous passons à côté d’une école, c’est la sortie des classes (les enfants en Indonésie n’ont pas école l’après-midi). Il y a une centaine d’écoliers en uniforme, ils sont mignons… Ils ont moins de 12 ans parfois et sont déjà en scooter…

Nous allons ensuite piquer une tête dans l’océan… Nous retournons squatter les transats de l’Intercontinental… Farniente… Lecture… Photos.. Coucher de soleil…

Indonésie

En fin de journée, l’hôtel prépare une belle réception pour les clients privilégiés de l’hôtel… Nous observons le spectacle d’un peu plus loin (rappelons que nous ne sommes pas clients)…

Indonésie

Et là, le manager (voyant que les clients privilégiés ne sont pas tous au rendez-vous) propose à quelques autres clients de rejoindre la réception ! Et nous faisons partie de ces heureux élus !! La blague! Cocktails somptueux, toasts, brochettes à volonté! L’un des managers nous rejoint pour faire de la relation clientèle, savoir ce que l’on pense de l’hôtel… Je suis un peu gênée… Mais on joue le jeu jusqu’au bout :-)

Nous partons ensuite manger du poisson frais les pieds dans le sable…

Le jour suivant, les filles démarrent la journée par un petit massage des pieds. Nous avons ensuite rendez-vous avec notre chauffeur. Au programme : la découverte des superbes plages de la péninsule de Bukit (Balangan Beach, Pandawa Beach, Padang Padang Beach). Les plages sont toutes différentes, la première: sauvage avec des vagues énormes,…

Indonésie

…la seconde: du sable clair, une eau calme et transparente…

Indonésie

Indonésie

…et la dernière très sauvage mais prise d’assaut par les touristes!

Indonésie

Coup de coeur collectif pour Pandawa Beach (la deuxième) !

Nous finissons la journée par la visite du temple d’Uluwatu.

Indonésie

Indonésie

Les falaises environnantes sont magnifiques, quelques singes ont pris possession du site, l’un d’entre eux vole face à nous les lunettes d’une touriste japonaise, heureusement pour elle, un garde arrive à les récupérer avant qu’il les fasse tomber dans la falaise en troquant les lunettes contre une banane…

Indonésie

Indonésie

Le soir, nous retournons diner les pieds dans le sable. Au menu : barracuda et crabe! Petite balade digestive sur la plage…

Indonésie

Ces trois jours en mode plages auront été bien agréables…

Bilan

Ce que l’on a particulièrement aimé:

- manger du poisson frais les pieds dans le sable,
- la plage de Pandawa,
- les petits prix !
- le cocktail dinatoire « offert » par l’Intercontinental,

Ce que l’on aurait préféré éviter :

- la perte des nouvelles de lunettes de ma mère…
- sinon, rien c’était TOP!

Ubud (Bali)

2-4 mai 2014 : Ubud : un passage incontournable à Bali !!

Indonésie

Nous quittons les plages du sud de Bali pour découvrir Ubud et ses environs: le coeur culturel et artistique de l’île !

Nous sommes le 2 mai et nous avons un chauffeur pour la journée, pour nous mener de Jimbaran à Ubud, tout en faisant plusieurs arrêts dans les villages traditionnels des alentours.

Première halte : Batubulan, l’un des villages majeurs de sculpteurs de pierre de Bali. Après un premier arrêt dans une usine de fabrication d’objets en argent et une seconde halte dans une fabrique de tissus, nous allons faire un tour dans les boutiques de sculptures en pierre d’animaux, de démons et de divinités.

Indonésie

En chemin, notre chauffeur s’arrête pour nous faire visiter une maison typique balinaise. Le propriétaire nous propose une dégustation de thés et de cafés…

Nous partons ensuite vers Sukawati, un petit village artisanal et animé, connu pour sa vie artistique, son école de danse, ses paniers tressés et son fameux marché… où l’on trouve de tout : tissus, vêtements, peintures, sculptures, fruits, paniers… Nous sommes les seuls touristes ! Difficile de passer inaperçu !

Nous reprenons la route pour Tampaksiring, ville connue pour les sources de Tirta Empul, des sources sacrées convoitées pour leurs vertus purificatrices et médicales. Le lieu est devenu un véritable lieu de pèlerinage, c’est un peu le Lourdes local. Nous traversons les différentes cours, les temples parsemés de bassins où se déversent les eaux sacrées. Nous observons les pèlerins, les locaux et quelques touristes, se purifier et faire des offrandes aux divinités.

Indonésie

Le cadre est joli, très verdoyant.

Indonésie

Des jeunes nous ‘interviewent’ pour leur école, nous nous prêtons au jeu, les indonésiens sont vraiment gentils.

Là, la pluie se met à tomber violemment.

Nous écourtons la visite, faisons l’impasse sur le temple de Gunung Kawi et rentrons à l’hôtel.

Petite frayeur en arrivant, l’hôtel nous annonce que nous avons fait la réservation en double! Petit stress, on ne va pas payer 2 fois !!? Finalement, c’est une erreur de leur part. Nous nous rendons compte aussi que l’hôtel ne correspond pas aux photos… Bizarre ! On cherche l’erreur et on se rend compte que l’hôtel réellement réservé est le Pertiwi Resort alors que l’hôtel que l’on pensait avoir réservé est le Pertiwi Bisma… En même temps, les hôtels ici portent tous les mêmes noms! Au final, nous sommes ravis car l’hôtel, bien qu’un peu plus cher, est nettement mieux ! Et surtout, nous sommes situés dans la rue principale de la ville!

Le beau temps est revenu, nous partons tous faire un saut à la piscine !

Indonésie

Le soir, nous découvrons les rues animées et agréables d’Ubud!
Nous trouvons un super restaurant et continuons la soirée dans un bar cubain : danseurs de salsa, mojitos, musique live ! L’ambiance est super !

Le lendemain, nous profitons. Au programme, matinée : détente et piscine, et après-midi : promenade dans Ubud, découverte des petits commerces, des galeries d’art, petit arrêt au temple royal pour observer le bassin aux milliers de lotus, balade dans les rizières des alentours et massage.

Indonésie

Indonésie

Indonésie

Nous tombons sur un petit salon qui ne paye vraiment pas de mine… Les masseuses ne sont pas très professionnelles mais pour 2 euros les 30 minutes, on ne va pas se plaindre !

Le soir, nous allons voir un spectacle de danses traditionnelles: un spectacle de danse Lecong!

Indonésie

Tout d’abord : un conseil: arriver 45 minutes à l’avance pour avoir une place dans les premiers rangs ou apporter une paire de jumelles ! Sinon, vous risquez de vous retrouver tout au bout, dans un coin, voire même debout sans chaise donc difficile de rester concentré!

Le Lecong est une danse qui utilise des gestes TRÈS précis du visage, des mains, des doigts, des pieds, des yeux… alors il vaut mieux être près de la scène !

Nous sommes arrivés une vingtaine de minutes à l’avance mais c’était déjà trop tard! Les places avaient été prises d’assaut !

Le show dure 1h30 et même si les costumes sont très jolis, que les danseuses dansent avec beaucoup de grâce,… la danse, le spectacle et la musique sont répétitifs, donc à la fin, c’est long!

Nous partons ensuite diner dans un restaurant : le Fair Warung Balé, un restaurant association qui utilise les bénéfices pour construire des centres médicaux en Indonésie. Le cadre est agréable, nous avons bien mangé (très bon tartare et steak de thon) et le concept est vraiment bon donc je leur fais un mini coup de pub (Ils sont numéro 2 sur Trip Advisor au passage…)

Le jour suivant (et aussi la plus belle journée sur Ubud et ses alentours), nous décidons de partir à la découverte des rizières du centre de l’île.

Nous optons pour une visite de la région en scooter ! Première fois que je conduis un scooter depuis notre départ à l’étranger… j’avais l’habitude de monter derrière Nico ! Ici, conduire un scooter en ville n’est pas de tout repos! Il faut oublier le code de la route, les règles, ici c’est un peu la loi de la jungle ! Les balinais roulent sans casque, à 3, 4 parfois 5 sur le scooter ! Les assurances sont quasi inexistantes et on peut lire dans nos guides que les accidents de la route incluant des touristes sont fréquents !!

Malgré tout, c’est parti, mon père derrière Nico et ma mère derrière moi !

Indonésie

La circulation est dense, les scooters déboulent dans tous les sens, il fait chaud, je roule à 30 kilomètres pour prendre mes marques et puis une fois, sortis de la ville, c’est que du bonheur !! Les paysages sont superbes, il n’y a plus grand monde sur les routes !

Nous arrivons à Tegallalang, un magnifique village offrant une vue des rizières en terrasse (classées au patrimoine mondial de l’UNESCO).

Indonésie

Nous allons nous promener au coeur des rizières, nous faisons la rencontre d’une paysanne bien sympathique…

Indonésie

Mon père, en voulant laisser passer ma mère, perd l’équilibre et s’enfonce dans l’eau des rizières, la petite dame s’empresse alors de venir nettoyer son casque et ses affaires ! :-)

Nous reprenons les scooters et partons à la découverte des villages et des villageois.

Indonésie

Indonésie

Nous faisons la rencontre de beaucoup d’enfants qui prennent plaisir à poser pour les photos !

Indonésie

Indonésie

Plusieurs villageois sont en train de parier autour d’un combat de coqs, un des passe-temps favoris des balinais!

Indonésie

Nous partons ensuite nous promener dans la Monkey Forest d’Ubud, une réserve au coeur d’une forêt qui abrite quelques temples et une communauté importante de macaques.

Indonésie

Les singes sont partout !

Indonésie

Cet endroit est vraiment agréable ! A peine sommes nous arrivés, qu’un singe saute sur ma mère pour essayer de lui voler son sac rempli de fruits. Heureusement, un garde vient à sa rescousse !

La balade dans la forêt est charmante !

Nous prenons ensuite la direction de l’hôtel pour sauter dans la piscine ! La chaleur est écrasante !

Petite session shopping pour les filles ! Petite mission achat d’alcool pour nos apéros sur l’île de Lombok pour les garçons !

Nous partons ensuite nous détendre avec un massage au salon Lili Spa ! Et là c’est parti pour 1h30 de bonheur avec un stone massage !!! Pour seulement 8,8 euros, soit moins de 10 centimes d’euro la minute… On est loin des prix français! Le pied!!

Dernière soirée à Ubud!

Bilan

Ce que l’on a particulièrement aimé:

- Ubud avait été mon coup de coeur à Bali 7 ans plus tôt et malgré sa popularité grandissante, Ubud a su conserver son authenticité, sa magie, son atmosphère un peu à part ! Difficile de fuir les autres touristes mais les touristes ici sont cols !
- notre sortie en scooter pour découvrir Tegallalang et ses sublimes rizières
- le sourire des balinais, des enfants surtout !
- les massages et les restaurants balinais !

Indonésie

Ce que l’on aurait préféré éviter :

- Avec du recul, nous aurions sûrement écourter la première journée avec notre chauffeur « visite des villages alentours d’Ubud » pour profiter davantage de la ville d’Ubud. Le mieux selon nous est de séjourner quelques jours à Ubud et de profiter des alentours en scooter ou en moto!
- Nous avons eu la chance de découvrir Ubud en basse saison car apparemment en juillet-août, les touristes envahissent la ville et c’est tout de suite moins agréable (comme beaucoup d’endroits en France et dans le monde d’ailleurs)

Kuta (Lombok)

5-8 mai 2014 : Un séjour paradisiaque sur l’île de Lombok…qui aurait pu tourner au drame!…

Indonésie

Après une dernière matinée passée à Ubud, au coeur de Bali, en mode piscine, shopping, balade, nous prenons la direction de Lombok! Non, notre séjour à Bali n’est pas terminé, nous y retournons dans une semaine !

Il est 11h, nous attendons le véhicule réservé… Il est en retard… Le voilà finalement, nous nous retrouvons dans un mini bus sans climatisation (elle vient de tomber en panne…apparemment !) et nous sommes bien serrés, il y a déjà 6 touristes et de nombreux bagages… Le conducteur nous annonce que nous faisons un dernier arrêt pour récupérer un touriste… Mais, on va le mettre où? Il n’y a plus de places assises! Et là, le conducteur montre du doigt ma place. Mais si là! ??? Bref, pour ne pas perdre la face, le chauffeur invente une place fictive en mode, vous pouvez vous mettre à DEUX sur UN siège… Tous les touristes présents finissent par prendre chacun des bagages à leurs pieds, sur eux, nous aussi, pour dégager une place (à moitié dans le coffre), mais une « vraie » place. On préfère en rigoler, surtout lui! Il est espagnol et très sympa! Heureusement, on a presque 2h de route!

Nous prenons ensuite un bateau rapide pour Lombok… rapide? On met finalement presque 2h45 au lieu des 1h30 annoncés car le bateau fait des arrêts par deux iles. Nous arrivons à Senggigi en milieu d’après-midi, pour une halte d’une nuit. L’hôtel est un peu excentré, heureusement il y a une piscine et les garçons avaient pensé à faire le « plein » d’apéro !

Indonésie

Nous allons ensuite diner dans un très bon restaurant : le Square !

La nuit est un peu agitée pour les parents : la rue est bruyante et premier réveil à 5h du matin avec le son de la mosquée ! De notre côté, nous avons le sommeil lourd…

Le lendemain, nous pensons piquer une tête dans la piscine avant de reprendre la route mais l’hôtel a eu la merveilleuse idée de mettre un traitement chimique empêchant la baignade, c’est ballot !!

Nous prenons un taxi local jusqu’à Kuta Lombok. En Indonésie, il est assez facile de se déplacer et de négocier les prix.

Nous dormons dans une maison d’hôte très mignonne avec une piscine et de très jolis jardins.

Indonésie

Nous louons des scooters, ils ne sont pas en très bon état (compteur de vitesse cassé, clignotant cassé…). Mais ça fera l’affaire !

Nous partons pour la plage de Tanjung Aan… La route est désagréable, il y a beaucoup de trafic et de camions mais nous nous rendons compte après coup que ce n’était pas la bonne route :-( Celle que nous aurions du emprunter est très cabossée mais il n’y a quasiment aucune voiture et surtout aucun camion !

5 kilomètres après Kuta, nous arrivons sur la plage de Tanjung Aan, la plage est magnifique, un peu sauvage, du sable blanc, une mer bleue turquoise, une eau transparente, calme et chaude !

Indonésie

En plus, l’eau est très propre, ce qui n’est pas le cas partout, surtout à Bali…

Indonésie

Seul petit bémol : il y a des vendeuses ambulantes de sarongs un peu partout, donc difficile d’être tranquille ! Mais ça a son charme ! Un moment mon père est seul sur la plage, nous sommes dans l’eau, et là elles viennent toutes s’agglutiner autour de lui…

Indonésie

On rigole bien au loin! Nous finissons par le rejoindre et ma mère finit par se laisser tenter ! Ça lui fera un joli paréo pour 2,5 euros!

Indonésie

Nous repartons à la maison d’hôte… Petit tour à la piscine… Apéro terrasse… Découverte des petits restaurants de Kuta (nous recommandons l’excellent Warung Bule). Des jeunes enfants sont présents dans le parking sauvage en face du restaurant pour « surveiller » les scooters. Nico et ma mère me demandent de ne pas donner d’argent aux enfants pour ne pas inciter la mendicité… Ces petits devaient être dans leur lit à cette heure tardive ! Pour cette raison, j’accepte de ne rien leur donner quand il insiste à la fin pour avoir de l’argent. Mon père leur donne discrètement une pièce pour son scooter… Le filou! Aurais-je du vraiment les écouter ? Petite anecdote à suivre dans les jours suivants suite à ce petit « incident »… Nous rentrons tranquillement

Le jour suivant, nous prenons les scooters jusque la plage de Selong Blanak, la route pour y accéder est magnifique, authentique!

Indonésie

30 kilomètres de paysages grandioses: une route en bon état très vallonnée, beaucoup de plantations, de rizières.

Indonésie

Nous croisons beaucoup de villageois et à peine deux touristes! La plupart des touristes qui vont à Lombok pour les plages se concentrent sur la ville de Senggigi alors que les plages du sud sont magnifiques et bien préservées !

Indonésie

Indonésie

La plage est paradisiaque, quasi déserte : une large baie protégée par des collines, un sable blanc, des eaux limpides, des dizaines de bateaux de pêcheurs aux couleurs vives.

Indonésie

Nous squattons un coin d’ombre d’une plage privée. Ici, pas un seul vendeur ambulant ! Nous allons tous à l’eau, c’est magnifique!

Nous reprenons les scooters en faisant un max d’arrêts photos !

Indonésie

Indonésie

Puis, Piscine… Apéro terrasse… Restaurant !

Le lendemain, la journée se déroule au même rythme que la précédente. Nous retournons sur la plage de Selong Blanak.

Indonésie

Nous rencontrons un petit groupe d’enfants trop chou à l’extrémité de la plage, qui jouent avec des détritus…

Indonésie

Retour en scooter…

Indonésie

Indonésie

Indonésie

Piscine…Apéro… Restau!

On décide de changer de restau ce soir, l’ambiance y est différente, des enfants ont envahi le restaurant et accourent de partout pour vendre des bracelets… Certains sont vraiment jeunes et ont vraiment la tchatche. Après 1h30 d’attente, et plusieurs relances, nos plats ne sont pas du tout préparés… Nous décidons de quitter le restau à l’initiative des garçons et de partir vers notre restau habituel !
Nous garons les scooters face au restaurant, à côté du parking sauvage!

Indonésie

Le repas est toujours aussi bon.

Nous sortons et là la roue du scooter des filles est à plat… Crevée ? Dégonflée ? Nous soupçonnons les petits du parking sauvage juste à côté… Souvenez vous ceux qui nous réclamaient de l’argent pour surveiller nos scooters!! Nico conduit tout doucement le scooter avec la roue à plat jusqu’à l’auberge et nous partons à 3 sur le scooter en bon état …

Le dernier jour, nous prenons la route pour les îles Gili. Nous avons réservé une voiture pour aller jusqu’au port. La route se passe bien jusqu’à un certain moment… Nous suivons un camion chargé de troncs d’arbres, notre chauffeur décide après un long moment de le doubler sauf que le moment est mal choisi, nous sommes sur une route de montagne, en face de nous il y a une moto qui se met à piler car un singe traverse à ce moment. Notre conducteur prend peur et essaye de se rabattre, sauf que le camion est toujours là, nous fonçons donc tout droit. Il perd le contrôle de son véhicule, la voiture est touchée… Droite, gauche, droite, gauche,… Le conducteur essaye de reprendre le contrôle tant bien que mal… Heureusement, il y arrive, nous évitons le fossé… Ici pas de constat apparemment, notre conducteur semble plutôt vouloir semer le camion et il se met à appuyer sur l’accélérateur… Nous prenons un peu peur, nous n’avons pas trop idée de l’état dans lequel est notre conducteur… Pas sûr qu’il soit assuré! Et la voiture semble bien enfoncée sur le côté!

5 minutes après, nous sommes arrivés… Nous sommes sains et saufs mais la voiture est dans un sale état ! On a pas osé prendre la photo par respect pour le conducteur! Le pauvre!!

Nous prenons ensuite le bateau pour les îles Gili, un petit bateau où une trentaine de locaux sont entassés les uns sur les autres!

La suite au prochain épisode…

Bilan

Ce que l’on a particulièrement aimé:

- les plages de Tanjung Aa et Selong Blanak!
- nos virées en scooter au coeur des villages, des plantations et des rizières…
- l’authenticité du sud de Lombok

Ce que l’on aurait préféré éviter :

- retrouver le pneu de notre scooter à plat en sortant du restaurant en pleine nuit!
- l’incident de voiture ! Nous nous en sommes sortis sans égratignures mais la voiture était bien amochée !

Gili (Lombok)

9-11 mai 2014 : Le plaisir des îles Gili

Indonésie

9 mai 2014: Après l’incident de voiture, nous empruntons un bateau local pour nous rendre à Gili Trawangan, la plus grande île des îles Gili !

Indonésie

Ici, aucun véhicule à moteur n’est autorisé! Nous prenons donc la calèche pour aller jusqu’à notre hôtel situé dans le nord est de l’île, plus charmant!

Indonésie

Nous passons l’après-midi à buller! Piscine, plage, apéro !
En soirée, nous marchons jusqu’au centre animé de l’île.. Il y a beaucoup de restaurants, de bars.. les pieds dans le sable!

1h30 de marche aller retour…Mais on longe la plage donc c’est très sympa!

Indonésie

Indonésie

Le lendemain, petite journée au rythme insulaire.

Nico part faire de la plongée, avec d’autres plongeurs certifiés. Sauf qu’il se retrouve dans un groupe de débutants, pour certains incapables de descendre sous l’eau. Le comble en plongée! Il part donc seul explorer les fonds marins ! Il y a des milliers de poissons, l’eau est transparente et cerise sur le gâteau : il a la chance de nager avec une bonne dizaine de tortues !

On profite du coucher de soleil…

Indonésie

En fin de soirée, nous allons savourer de bons poissons au marché du centre de l’île. Le lieu ne paye pas de mine mais l’atmosphère est agréable et les poissons sont délicieux ! Et le rapport qualité prix est imbattable !

Indonésie

Le jour suivant, nous partons faire le tour des 3 îles Gili:

…bateau, snorkeling,…

Les îles sont magnifiques, les paysages superbes, malheureusement… les eaux sont polluées… La gestion des déchets ici est un problème consternant ! Il y a malheureusement énormément de détritus en mer, c’est triste à voir ! Nous demandons à passer au spot suivant…

Indonésie

…bateau, courte marche, snorkeling,…

Ce spot de snorkeling est superbe… L’eau est bien plus propre ici.

…nous nageons au milieu des poissons et des tortues. Waouhhh!!!

Indonésie

Indonésie

… bateau… snorkeling…déjeuner sur l’île de Gili Air…

Indonésie

Indonésie

La journée passe vite…

Nous voilà rentrés… Il est 16h…

Avec ma mère, on décide d’allonger cette belle journée en allant se faire masser dans le centre de l’île… Les massages en Indonésie sont décidément extras !!

Nous finissons la journée par un restaurant délicieux !

Au réveil, nous reprenons la route pour Bali…

Indonésie

Indonésie

Batur (Bali)

12-13 mai 2014 : Retour sur l’île de Bali et ascension du mont Batur…

Indonésie

Après un trajet en calèche – bateau – voiture, nous voilà de retour à Bali…

En chemin, notre conducteur nous propose un arrêt dans une plantation de cafés, d’épices et de fruits. Le propriétaire nous propose une dégustation de thés et de cafés.

La spécialité ici c’est le café képi luwak, un café récolté dans les excréments d’un petit mammifère appelé luwak. En gros, l’animal se nourrit avec les graines de café, digère leur pulpe mais pas le noyau, qui se retrouve dans ses excréments et qui est ensuite récupéré pour la vente. Il s’agit du café le plus cher du monde, avec un prix au kilo valant parfois plus de 1 000 US$. La provenance du café coupe un peu la soif… et personnellement, je n’aime pas le café :-)

Nous arrivons vers 17h à Kubupenlokan Kintamani. Mission organisation du trek pour le lendemain! Nous préférons faire le choix de prendre un guide pour l’ascension du mont Batur pour éviter les ennuis au pied du mont… En effet, plusieurs forums évoquent les mésaventures de touristes ayant voulu faire cette ascension par leurs propres moyens: les plus chanceux ont laissé un bakschich pour passer la barrière de l’association des guides du mont Batur, les autres se sont fait agresser en voulant outrepasser cette « barrière » humaine… Un peu flippant tout ça !

A l’auberge, le prix proposé pour l’excursion est vraiment exagéré au regard des prix de Bali… Le réceptionniste ne semble pas du tout ouvert à la négociation. Nous faisons alors le tour du « village » pour trouver un guide mais il n’y a pas grand monde, les quelques habitants rencontrés ne parlent quasiment pas anglais, nous sommes un peu dépités, la nuit va bientôt tomber. Nous retournons à l’hôtel et nous arrivons finalement à négocier un tarif bien plus bas en lui réservant en même temps un taxi pour la ville de Pemuteran pour le lendemain. Nous nous en sortons pour 700 000 IDR (44euros) pour le guide, le prix de 10 massages ici ! Mais bon, le prix négocié est plutôt convenable (initialement, on nous proposait le guide pour le double) !

Nous sommes soulagés d’avoir trouvé!

Après une très courte nuit, nous nous levons vers 3h45… Les yeux piquent !

Notre chauffeur nous attend pour nous déposer quelques kilomètres plus loin, au pied du mont Batur… Là, une cinquantaine de guides sont présents pour atteindre les touristes et faire « barrière ». Heureusement, notre guide nous attend donc la voie nous est ouverte.

La guide nous fournit 3 lampes torches pour 4 et nous démarrons l’ascension du mont Batur en pleine nuit. L’ambiance est particulière, agréable, on ne voit pas grand chose, les premiers kilomètres sont plutôt plats mais assez vite, le trek se corse, le dénivelé s’accentue. Il ne faut pas tarder pour être tout en haut du mont avant le lever du soleil…

Au bout d’1h30, nous arrivons à un premier pallier. La guide nous dit que le trek négocié s’arrête ici et que pour mon père c’est mieux de ne pas monter plus haut! Etrange, nous voyons la plupart des touristes continuer et nous avons justement négocié le grand tour. Nous insistons pour continuer…

C’est parti, le terrain est plus boueux, un peu plus difficile mais nous ne sommes plus qu’à quelques pas de la fin!

Le jour commence à se lever…

Indonésie

Ça y est! Nous y sommes !!! Après 2h de randonnée en pleine nuit, nous venons d’atteindre le pic !

Indonésie

Nous sommes ravis !

Indonésie

Session photos et petit déjeuner en haut du mont (tartine confiture, oeuf dur cuit avec la vapeur du volcan! et thé chaud)…

Indonésie

Indonésie

Nous continuons la randonnée pour faire le tour du volcan. Des dizaines de singes vivent en haut du sommet…

Indonésie

Nous marchons au dessus des nuages, la sensation est impressionnante !

Indonésie

Nous découvrons de superbes paysages…

Indonésie

La randonnée se corse, les rochers sont humides (il a pas mal plu), le chemin est étroit…

Indonésie

Et il y a de plus en plus de brouillard, on ne voit plus à plus d’un mètre !

Indonésie

Indonésie

Ça y est nous sommes au bout !

Indonésie

Il est 9h45 quand nous rentrons à l’auberge.

Pemuteran, Tanah Lot, Nusa Dua (Bali)

13-18 mai 2014 : Six derniers jours sur l’île de Bali avec la découverte de Pemuteran, Tanah Lot et Nusa Dua

Indonésie

Après l’ascension du mont Batur, nous reprenons la route pour Pemuteran. 4 heures de route pour y arriver ! Il faut savoir que le temps estimé par Google Maps est souvent faussé… surtout dans les routes de montagne.

A notre arrivée, le gérant de la villa réservé nous attend et nous fait visiter les lieux. WAOUH! C’est magnifique! Une villa immense avec 2 chambres, une piscine, un coin cuisine salle à manger, un salon et une terrasse ! La décoration balinaise est moderne. C’est superbe ! Cette villa nous revient à 45 euros par couple par nuit avec petit déjeuner… Nous sommes ravis ! Notre hôte est très sympathique.

Nous y passons 4 jours/ 3 nuits. Le restaurant attaché à la villa nous livre des plats de chefs ! On se régale ! Nous apprécions beaucoup la nourriture balinaise !

Le lendemain, nous allons découvrir les environs…

Nous sommes à une centaine de mètres de la plage.

Indonésie

La première impression est mitigée, le sable est noir (ça donne à la plage un côté plus sauvage mais ça enlève le côté paradisiaque) et surtout sur le sable, il y a pas mal d’ordures rejetées par la mer (on trouve même une seringue !), mais quand on s’éloigne un peu à l’ouest, on découvre une plage beaucoup plus joli, propre, avec une eau transparente, il y a beaucoup d’oursins, de petits poissons…

Indonésie

Le soir, nous allons profiter des salons de massage ! On ne s’en lasse pas :-)

Le jour suivant, nous avons réservé un bateau privé : un petit bateau de pêcheur avec un guide pour nous rendre sur la superbe île de Menjangan, connu pour ses eaux transparentes, ses millions de poissons et ses coraux préservés.

Indonésie

Nous nous arrêtons au premier spot de snorkeling, nous tombons complètement sous le charme, nous longeons un superbe récif corallien ! Nous sommes dans un aquarium !!! La variété de poissons est grande, nous tombons nez à nez avec une énorme méduse de 40 cm sur 60… C’est joli à regarder (de loin)… Nous aimerions suivre les poissons à plusieurs mètres sous l’eau. Ce spot est un paradis pour les plongeurs!

Nous faisons une courte halte sur l’île.

Indonésie

Le deuxième spot de snorkeling est lui, décevant : l’eau est trouble et polluée. Nous demandons à notre guide pour retourner au précédent spot si exceptionnel !

Après un déjeuner balinais en mer, nous rentrons tranquillement…

Les jours passent vite…

Indonésie

Nous sommes le 16 mai, nous reprenons la route pour Tanah Lot, un îlot sur lequel est construit un temple hindouiste, lieu très prisé des touristes et des pèlerins.

Indonésie

Le coucher de soleil est superbe !!

Indonésie

Une fois la nuit tombée, la ville s’endort complètement : à 21h restaurants et bars sont fermés! Dommage car l’atmosphère de jour est vraiment plaisante avec tous ses petits marchés de rue…

Le lendemain, nous prenons un taxi pour Nusa Dua, dans le sud de Bali.

Pour finir le voyage de mes parents en beauté et par une touche luxe, nous avons réservé une nuit au Sofitel !

Grâce à la carte Platinium de Nico, nous sommes reçus comme des rois !! Normalement, nous sommes surclassés d’un niveau! Mais là, sans savoir pour quelle raison, nous sommes surclassés de 3 ou peut être 4 niveaux au dessus! Nous avons le droit aux villas ! des villas d’une valeur de 550 euros la nuit!!! Grande première !! Elles sont splendides ! Très bien agencées !…Avec une piscine privée!

Indonésie

Indonésie

Fruits, macarons et chocolats dans la chambre en guise de bienvenue !

Indonésie

Nous avons même un service de majordome !

Nous allons découvrir les infrastructures de l’hôtel, profiter de la magnifique piscine et de la plage !

Indonésie

Nous avons accès au lounge toute la journée! Nous usons et abusons de tous les plaisirs offerts ! A 15h : café, thé, jus, petits fours et pâtisseries, à 17h30: cocktails, vins, buffet dinatoire…

Indonésie

Indonésie

Nous passons une belle soirée tous les 4 !

Indonésie

Le lendemain, nous remettons tout cela de plus belle : petit déjeuner digne des Contes des milles et une nuit, piscine, plage, cocktails…

Indonésie

16h: c’est l’heure des « au revoir »… Mes parents reprennent leur vol pour Paris et de notre côté, nous nous envolons pour Singapour…