Japon

Notre Itinéraire :

Notre itinéraire au Japon

Voici notre itinéraire:

- Tokyo : 6 jours
- Osaka : 3 jours
- Nara : 1 jour
- Kyoto: 2 jours

Tokyo

31 mars – 5 avril 2014: découverte de Tokyo, ville des mangas et des sushis!

«

Il est 19h, nous venons d’atterrir à l’aéroport de Narita, au Japon. Une sacrée étape pour nous! Et oui, nous sommes le 31 mars, à la moitié de notre périple ! Les continents américain et océanien sont derrière nous!

Nous venons d’entrer sur le continent asiatique, avec pour première étape : le Japon, le pays du soleil levant, un pays de contrastes fascinants alliant traditions rigoureuses et modernisme exalté!

Nous prenons le Skyliner Express jusque Nippori à Tokyo, puis un taxi jusqu’à notre hôtel. A peine arrivés sur le territoire japonais, nous avons le sentiment d’être au cœur d’un film ou d’une série japonaise. Nous nous y sentons bien.

Nous découvrons avec beaucoup de joie notre ryokan, petite auberge typique. Le réceptionniste porte la tenue traditionnelle. C’est un homme très charmant. Nous avons opté pour une chambre traditionnelle, dotée de futons japonais sur un sol en tatami, pour vivre l’expérience japonaise jusqu’au bout.

Il est déjà tard et malheureusement, les restaurants japonais aux alentours sont fermés. Nous allons alors tester un restaurant coréen. Les propriétaires sont adorables. Ils nous parlent avec un mix d’anglais, de coréen, de japonais et de langage des signes. C’est très drôle. Nous passons la soirée tous les quatre. Sur le chemin du retour, un japonais assez âgé nous aborde et nous parle en français. Il est très cultivé et a beaucoup de références (ça change du : «Ah la France, la tour Eiffel, Zidane » lol.

Le lendemain, nous démarrons la journée par la cérémonie du thé dans l’enceinte du ryokan.

«

La dame japonaise nous apprend les préceptes. Les gestes sont très précis. Un vrai cérémoniel.

«

Nous partons ensuite nous promener dans le parc Ueno pour contempler les cerisiers en fleurs. C’est très joli. Il y a énormément de japonais. Les habitants se retrouvent ici pour contempler les cerisiers, prendre des photos, pique-niquer et…ce moment est surtout une bonne occasion de trinquer!

«

Puis, nous partons vers Shibuya pour déjeuner. Et comme le Japon est à la fois le pays des sushis et le pays des avancées technologiques. Nous allons tester LE restaurant de sushis futuriste du Japon, Genki. Le concept est basé sur un tapis roulant de sushis piloté individuellement par écran tactile. Après avoir choisi la langue du menu, chaque client commande via un écran tactile présent face à lui les sushis, makis et autres préparations de poissons crus qui l’intéressent. Quelques minutes après, comme par magie, le plat arrive directement en face de lui sur un petit chariot roulant, qui retourne ensuite en cuisine. Le concept est intéressant, il permet de suivre son addition en live et de commander des spécialités sans devoir déchiffrer une carte en japonais :-) … On a adoré!

«

Nous partons visiter le quartier de Shinjuku, l’un des quartiers les plus animés de Tokyo, mais aussi le quartier des affaires abritant le siège de nombreuses grandes sociétés. Nous allons faire un tour à l’observatoire de la tour de Nishi-Shinjuku (qui culmine à 202 mètres) pour nous rendre compte de l’immensité de la ville. Par temps découvert, il est possible d’observer au loin le mont Fuji…

«

Nous allons ensuite faire un tour dans la rue électrique et les rues animées où nous découvrons le célèbre Pachinko, jeux très répandu au Japon (mix entre une machine à sous et un flipper). Nous passons par des petites ruelles très mignonnes.

«

En fin d’après-midi, nous retournons sur Shibuya pour dîner avec Gauthier, même promotion que nous à l’Espeme. Shibuya est un endroit à la mode, très animé. Nous avons rendez-vous avec lui face à la fameuse statue du chien Hachiko (symbole de la fidélité d’un animal à son maître).

«

Nous allons dîner dans un izakaya (l’équivalent de notre bistrot en France ou du restaurant à tapas en Espagne), Gauthier nous fait découvrir la cuisine japonaise et ses excentricités! Nous commençons par lui donner carte blanche, de toute façon, tout est écrit en japonais sur le menu. Et là, nous découvrons les assiettes : cœurs de poulet, poulpe et gras de viande… Ah quand même! « Et sinon pour la suite ça se passe comment? ça ne te dirait pas de commander des plats un peu plus basiques? ;-)  » Nous passons un super moment, Gauthier est fan du Japon depuis qu’il est enfant, il parle japonais et connaît un tas de choses sur le pays. Nous allons ensuite boire des verres dans un petit bar japonais où nous faisons la rencontre de deux français très sympas, Claire et Maxime, deux passionnés du Japon. Nous décidons de garder contact et de se refaire une soirée tous ensemble en fin de semaine…

Le lendemain, nous commençons la journée par un petit restaurant italien, histoire de se remettre en forme! Nous avons ensuite rendez-vous à l’Apple Store de Shibuya (NB: car malheureusement si tôt arrivés sur le sol japonais, l’ordinateur de Nico nous a lâché :-( …)

«

Nous demandons la direction à deux jeunes japonais, ils ne parlent pas anglais mais cherchent l’adresse via leur smartphone et nous accompagnent ensuite jusqu’à l’adresse demandée ! Ils sont vraiment sympas ces japonais! Une fois arrivés, un vendeur de chez Apple, Yuki, nous prend en main et fait tout ce qui est en son pouvoir pour réparer l’ordinateur. Un geek français, c’est impressionnant alors un geek japonais, on ne vous en parle même pas ! Constat : le disque dur est mort ! Nous ressortons finalement de la boutique avec un nouveau mac book pro (j’ai craqué, cela fait un moment que je me tâtais pour acheter un Mac et ici, les prix sont un tiers moins cher qu’en France!)..

Nous allons visiter le temple shintoïste Meiji-jingu.

«

On y accède après une belle balade relaxante à travers la forêt.

«

On assiste de loin à une cérémonie de mariage entre un japonais et une européenne…

Nous partons ensuite en direction de la rue des jeunes, Takeshita Street. La rue regroupe de nombreuses boutiques de mode et d’accessoires. L’ambiance y est vraiment très agréable ! Petit tour du côté de l’avenue Omotesando, aussi appelée les Champs-Elysées de Tokyo. Cette longue artère est bordée de boutiques de luxe.. Nous testons un nouveau restaurant de sushis, puis allons prendre un dessert au Starbucks en hauteur face au célèbre passage piétons de Shibuya, le plus emprunté au monde.. Le spectacle est impressionnant !

Nous sommes le 3 avril 2014 et nous sommes toujours à Tokyo! :-) Mais malheureusement, le soleil des jours précédents nous a quitté et la pluie a fait son apparition ! Au réveil, nous découvrons le ciel tout gris et la pluie discontinue ! Nous enfournons nos kways et achetons un parapluie.

Nous allons découvrir le quartier d’Asakusa, au nord de Tokyo.

tokyo

Après avoir franchi la porte de Kaminarimon, avec son énorme lanterne rouge, nous empruntons la rue Nakamise Dori, avec sa multitude de petites boutiques de souvenirs : poupées japonaises, éventails ou gâteaux locaux…

La pluie n’a pas fait fuir les touristes et les locaux. Le site est bondé! Nous découvrons le temple Sensoji, avec sa pagode de cinq étages de plus de 50 mètres de haut.

tokyo

tokyo

Petite promenade à travers les ruelles et les petites échoppes traditionnelles…

tokyo

Puis, nous allons tester une spécialité culinaire du Japon : les Ramens, recette de soupe de nouilles nippones.

tokyo

Le quartier est très agréable mais la horde de touristes et surtout la pluie nous gâchent un peu le plaisir…

Direction le quartier électronique, Akihabara, Mecque de l’électro-informatique. Nous partons à la chasse aux affaires, alternant petites boutiques ultra-spécialisées et magasins grand public. Mais les vraies opportunités se trouvent dans les échoppes parallèles. Et là… il vaut mieux parler japonais! :-( Sinon difficile de dénicher la bonne affaire sans se tromper!

Nous allons faire également un tour dans les différents magasins de mangas. Il y a plusieurs milliers de figurines de toutes tailles. Souvenirs, souvenirs! Entre autres : les célèbres Dragon Ball Z et Sailor Moon!

Retour vers 18h à l’hôtel car la pluie ne cesse de tomber et malgré le k-way et le parapluie, nous sommes trempés… Après quelques arrêts en cours de route pour découvrir les différentes pâtisseries, nous rentrons à l’auberge et privatisons un bain chaud. Ici, le bain, c’est tout un rituel. Tout d’abord, il est essentiel d’entrer dans l’eau en étant déjà propre. Le japonais prend donc une douche avant de se plonger dans l’eau du bain, chauffée à 40 degrés. Pour le japonais, le bain est une expérience spirituelle et un moment de relaxation. Pour nous, c’est surtout un bain horriblement chaud :-)

Nous allons dîner dans un restaurant de sushis traditionnel, tenu par de vrais maîtres sushis! Nous sommes seuls face aux trois chefs qui préparent devant nous les différents plats commandés… Les maîtres sushis sont impressionnants ! Surtout qu’ils nous observent et commentent notre manière de manger ! Petite pression ! Lol… La carte aussi est un peu déroutante, car il n’y a pas de prix ! On se permet alors de se renseigner sur le prix de certains sushis ! Et là, ça pique un peu ! Ce n’est pas donné! Nous mangeons donc modérément et restons un peu sur notre faim! Mais l’expérience vaut le coup !

Au passage : voici les principales règles pour manger des sushis (et autres préparations de poisson) à la japonaise et ne pas commettre d’impair:

- Règle N°1: Ne pas manger un sushi en plusieurs fois en le reposant entre chaque bouchée. Oui, il faut manger le sushi en une seule bouchée sans croquer même si vous avez une petite bouche :-)

- Règle N°2: Tremper délicatement la partie poisson (et non le riz) du sushi dans la sauce de soja. Nous avons bien dit DELICATEMENT : il faut éviter de noyer les sushis dans la sauce, le maître sushi pourrait s’en offenser! Petite astuce : tremper le gingembre dans la sauce que vous posez ensuite sur le sushi.

- Règle N°3: Ne jamais passer la nourriture à une autre personne en utilisant ses baguettes et ne jamais planter ses baguettes dans le riz. Ceci évoque les bâtons d’encens des cérémonies funéraires!

- Règle N°4: Placer le sushi côté poisson vers la langue pour en apprécier tout le goût.
Le lendemain, nous partons découvrir le célèbre marché de Tsukiji, plus grand marché aux poissons au monde. Des dizaines de milliers de personnes s’y frayent un chemin. Tout le monde s’agite dans tous les sens.

tokyo

On y trouve plus de 450 espèces en provenance du monde entier. Le thon rouge est l’espèce la plus convoitée.

tokyo

Dans les alentours, il y a de nombreuses échoppes traditionnelles et des petites ruelles bondées de monde où il est plaisant d’errer… L’atmosphère qui y règne est très dépaysante.

Nous partons ensuite du côté de Ginza, quartier huppé où se côtoient boutiques de luxe et sièges de grandes compagnies. Les bâtiments sont très modernes, il s’agit d’ailleurs du quartier commerçant le plus cher au mètre carré et le plus luxueux de Tokyo.

En fin d’après-midi, nous avons rendez-vous dans le quartier de Shinjunku avec Gautier, Claire, Maxime et des potes de Gautier. Nous allons dîner dans un izakaia, restaurant japonais. C’est très typique: nous nous déchaussons, nous mangeons à même le sol à la japonaise.

tokyo

Et pour continuer cette jolie soirée, nous allons faire un karaoké tous les 9. Nous avons une petite salle privative avec une vue magnifique sur le quartier éclairé.

tokyo

Gautier nous chante une chanson en japonais, c’est énorme!

tokyo

Le lendemain, c’est notre dernier jour sur Tokyo. Nous prévoyons de visiter le palais impérial, sauf que nous sommes effarés face à l’ampleur de la queue! Une marée humaine! Des milliers de personnes! Nous commençons tout de même à faire la queue mais le temps se couvre, il se met à pleuvoir et un garde nous informe qu’il nous reste encore 2 à 3h d’attente avant de pouvoir atteindre la porte d’entrée ! Nous nous résignons et prenons le shikansen pour Osaka, 2h20 de train! Quelle classe ce train…

tokyo

Bilan

Ce que l’on a particulièrement aimé:

- les japonais!! Ils sont très polis et très classes. Et vraiment adorables!!
- le sentiment de dépaysement ! la cérémonie du thé, le port du yukata (kimono léger), les toilettes japonais, les découvertes culinaires, dormir sur un futon…

«

- les cerisiers en fleurs
- les quartiers de Tokyo qui ont conservé un caractère ancestral !
- la soirée très typique passée avec Gautier et toute la clique, en mode isakaya et karaoké !

Ce que l’on aurait préféré éviter :

- le mac de Nico qui rend l’âme!
- louper la visite du palais impérial!
- la pluie !

Kyoto

: 6 – 7 avril 2014: Kyoto, au coeur de la culture japonaise traditionnelle

kyoto

Kyoto, ancienne capitale et septième ville du Japon, est un lieu très prisé des touristes!

kyoto

Oui, Kyoto, c’est le Japon traditionnel tel que l’on se l’imagine: des temples, des sanctuaires, des jardins japonais, des geishas, une ambiance raffinée…

kyoto

La ville est immense et comptabilise 2000 temples! Nous décidons de parcourir la partie Est, en suivant l’itinéraire recommandé par notre guide «National Geographic », avec au programme la visite des quartiers typiques de Kyoto et bien sûr des temples :

À commencer par:

- Kiyomizu-dera, le plus célèbre temple de la ville,

kyoto

Le site est bondé, nous sommes dimanche. Le panorama est magnifique avec tous ces cerisiers en fleur.

Puis, direction:

- la « pente de Kiyomizu », une rue emplie de boutiques d’artisanat et de souvenirs. C’est très mignon et typique;

- la pagode Yasaka de cinq étages et de 39 mètres de haut;

kyoto

- le parc de Maruyama, l’un des plus beaux de Kyoto, doté de plusieurs jardins paysagers, des étangs, mais aussi des stands et des restaurants. La place est très jolie, ça grouille de partout ;

- Chion-in, temple composé d’édifices monumentaux du XVIIème siècle, l’un des plus vastes du pays.

kyoto

- Shoren-in, temple connu pour ses belles peintures et son jardin, l’un des plus renommés de Kyoto,

kyoto

- Yasaka-jinja, le sanctuaire préféré des habitants de Gion. Très mignon. Plein de lampions.

En fin de journée, après un bon petit chocolat chaud, nous reprenons le train pour Osaka. La vie nocturne est vraiment animée. La ville brille de mille feux!

Deuxième jour à Kyoto.

Nous déjeunons rapidement dans l’enceinte de la gare avant de reprendre le train. Au menu: pâtes bolognaises… Sauf que dans cette chaîne de restauration, elles sont servies froides ! C’est plutôt déroutant! Et comment expliquer à une serveuse japonaise qui ne parle absolument pas anglais que nous aimerions qu’elle passe notre assiette au micro ondes car froid, c’est pas tip top! Mission essayée mais échouée!

Une japonaise, à la voix tremblante, vient ensuite à notre rencontre et nous offre une peluche Hello Kitty! Trop chou cette petite dame!

Une fois arrivés à Kyoto, nous commençons notre visite par le quartier de Gion, où nous croisons avec beaucoup de plaisir des maikos (apprenties geishas) et une geisha se promenant avec un homme.

kyoto

Nous décidons ensuite d’aller du côté du sanctuaire de Fushimi Inari, connu pour ses milliers de toriis (portes) vermillon formant un chemin sur la colline sur laquelle le temple est construit.

Et pour découvrir davantage Kyoto, nous décidons de parcourir à pied les 5 kilomètres qui mènent au site…. 45 minutes plus tard… On se rend compte que l’on a été un peu ambitieux car sans plan de la ville, sans panneaux et sans interlocuteur anglais, tout ça dans un timing un peu serré, c’etait un peu perdu d’avance.. Nous nous résignons à prendre le train pour arriver à destination!

Une fois arrivés à Fushimi Inari, nous sommes ravis tant l’endroit est beau…

kyoto

Nous parcourons les allées de toriis, tracées entre les arbres. La visite est très plaisante. Tout le long du chemin, nous apercevons des toriis (portes) de toutes tailles. Le site compte plus de 10.000 toriis.

kyoto

Petite information : Le sanctuaire a été construit en l’honneur de la déesse Inari, autrefois la protectrice de la culture du riz, et qui est devenue la protectrice du commerce et des entreprises. C’est pourquoi ces torii sont pour la plupart des dons faits par des entreprises et des hommes d’affaires à la déesse, afin qu’elle veille sur leurs affaires et les fasse prospérer. Au dos des Toriis sont inscrits la date de l’installation, le nom et l’adresse de l’entreprise.

kyoto

Le froid commence à se faire un peu sentir… Nous rentrons en toute fin d’après midi sur Osaka pour y passer la soirée !

Bilan

Ce que l’on a particulièrement aimé:

- l’atmosphère de Kyoto,
- tester les hôtels capsule au Japon,
- le temple de Kiyomizu-dera et le sanctuaire

Ce que l’on aurait préféré éviter :

- Rien de particulier…

Nara/ Osaka

8-11 avril 2014: Fin de notre périple au Japon : entre Nara et Osaka !

Japon

Nous sommes le 8 avril et prenons le train pour Nara…

Nous commençons la balade par un bon déjeuner, et découvrons le menu…

Au Japon, quand vous recevez le menu, ça ressemble à ça :

Japon

Difficile de traduire !
On demande au serveur qui parle anglais de nous faire la traduction!

Nous partons ensuite nous promener dans le joli parc de Nara (500 hectares), qui compte 1500 daims en liberté.

Japon

Il y a de nombreux étals vendant de la nourriture pour les animaux. Nous nous prenons donc au jeu et allons les nourrir.

Japon

Japon

Sauf que les daims, si mignons aux premiers abords, sont très peu farouches ici et n’hésitent pas à nous courir après et nous mordiller les fesses pour réclamer davantage de nourriture…

Arrêt au temple de Kofuku-ji.

Japon

Puis, nous nous rendons au magnifique temple de Todai,…

Japon

… célèbre pour sa statue du Grand Bouddha, le Daibutsu (pesant 550 tonnes et mesurant 16 mètres de haut, plus grande sculpture en bronze au monde).

Japon

Japon

De nombreuses autres statues gigantesques l’entourent…

Japon

Promenade dans les environs… Le site est joli.

Japon

Direction ensuite au sanctuaire de Kasuga Taisha, avec son allée bordée de 3000 lanternes…

Le soir, nous dormons dans un nouvel hôtel capsule, bien plus haut de gamme que le précédent…

Japon

Petit moment insolite quand je découvre que les douches sont communes !!
Comme vous le comprendrez, il était un peu compliqué de photographier les douches, donc nous avons récupéré une photo sur Internet pour vous montrer à quoi ressemblaient ces fameuses douches !! et le bain chaud où l’on vient se relaxer nu! Les japonais n’ont pas vraiment de tabous en ce qui concerne la nudité…

Japon

Les deux jours suivants, nous profitons de la ville d’Osaka.

Au programme :

- découverte du château d’Osaka,

Japon

- visite de l’aquarium: requin baleine, pingouins empereurs, lions de mer… C’est impressionnant,

Japon

Japon

- balade dans la ville trépidante,

Japon

- restaurants de sushis,

Nous retrouvons Nabil, notre coloc’ de dortoir d’Ushuaïa, rencontré 4 mois plus tôt…à Osaka, par hasard… Le monde est petit!

Japon

Nous sommes le 11 avril, le Japon, c’est fini ! Nous y avons vraiment passé un très bon moment !

Nous partons pour l’aéroport! Heure de décollage: 14h30. Direction: Shanghaï… Les aventures continuent !