Chili

Notre Itinéraire :

Notre itinéraire au Chili

- San Pedro de Atacama: 3 jours
- Valparaiso: 3 jours
- Santiago: 4 jours

Détails de l’itinéraire : en cours de rédaction

San Pedro de Atacama

6-7 janvier 2014: Petite halte à San Pedro de Atacama bien agréable!

sanpedro

Après un réveil matinal à 4h30 pour démarrer le 3ème jour d’excursion au salar de Uyuni, nous arrivons à San Pedro de Atacama au Chili vers 12h30 (avec l’heure de décalage horaire). Ici, les températures ont radicalement changé, il fait 35°C et pas un souffle de vent!

San Pedro de Atacama est un village oasis situé dans le bassin du Salar d’Atacama très charmant et agréable. Il y a énormément de touristes mais pourtant la ville a su garder tout son charme. Il y a de très bons petits restaurants. Les prix sont bien supérieurs aux prix constatés au Pérou et en Bolivie. Nous avons donc décidé de dormir en auberge de jeunesse, il n’y a plus de chambre privative, nous dormons en dortoir de 4, nos colocataires sont très sympathiques, surtout notre coloc brésilien. L’ambiance de l’auberge est agréable : petite piscine, guitares, feux de bois…

San Pedro est le point de départ de nombreuses excursions touristiques:
- Visite du champ de geysers d’El Tatio ;
- Promenade dans le Salar de Atacama, champ de sel de 8000 km2 ;
- Tour à la Vallée de la Lune ;
- Baignade aux sources thermales de Puritama…

Nous faisons le tour des agences. Mais au vu des photos des prospectus, nous avons le sentiment que les paysages des différentes excursions proposées sont très proches de ceux observés dans le sud-ouest de Bolivie.

sanpedro

Le lendemain, nous partons pour notre excursion. Nous avons opté pour le combiné : vallée de la Luna, grotte de sel, vallée de la Muerte, coucher de soleil sur la pierre du Coyote…

sanpedro

Nous partons à 16h du village. Nous sommes un groupe de 20. Le premier point d’intérêt est la grotte de sel. Il s’agit d’un long couloir étroit et sombre dans une grotte creusée par l’érosion.

sanpedro

Puis, nous parcourons la vallée de la Lune (vallée totalement désertique dont l’apparence évoque celle de la lune), puis la vallée de la mort. Canyons, dunes de sable, vallées désertiques… Les paysages arides à perte de vue sont splendides…

sanpedro

Nous observons le magnifique coucher de soleil du haut du rocher du Coyote.

sanpedro

Nous avons passé une superbe journée. Nous avions peurs que les paysages soient très proches de ceux observés vers Uyuni et au final, c’était très différent et avec un grand soleil en plus!

Nous avons pris un max de photos!

sanpedro

Le jour suivant, nous repartons de San Pedro en direction de Salta. 9h de trajet de jour! En effet, la frontière entre le Chili et le Nord Ouest argentin est fermée la nuit! Heureusement, le bus est confortable!

Bilan

Ce que l’on a particulièrement aimé:

- la très charmante ville de San Pedro ;
- l’excursion à la vallée de la Luna, magnifiques paysages lunaires!

Ce que l’on aurait préféré éviter :

- les quelques difficultés pour retirer de l’argent (les distributeurs de billets sont souvent à court d’argent, et il faut attendre 16h qu’ils soient rechargés!)
- l’oubli du maillot de bain de Nico à l’auberge!

Valparaiso

18-19 janvier 2014: Valparaiso et l’arrivée du Dakar!

Valparaiso

Nous nous réveillons en sursaut, nous voyons les passagers du bus descendre et nous les suivons en pensant être arrivés à destination! Nous prenons un taxi, encore endormis, pour rejoindre notre auberge… Le compteur monte bien rapidement !? Nous nous rendons compte que nous ne sommes pas descendus à Valparaiso, mais à Viña del Mar, la ville voisine. Ah! Ah!

Après une petite sieste à l’auberge, nous partons découvrir la ville. C’est à Valparaiso en cette fin d’après midi qu’a lieu la remise des prix de la course du Dakar. Il y a des barrières partout, des policiers, des organisateurs, des vendeurs à la sauvette…

Valparaiso

Nous allons nous balader en attendant l’arrivée des compétiteurs. Nous allons faire un tour du côté du musée de Pablo Neruda, qui surplombe toute la ville, puis vers le musée à ciel ouvert (où les murs des maisons servent de toiles d’exposition).

Valparaiso

C’est très sympa… La ville a une ambiance un peu bohème, les quartiers sont colorés, avec beaucoup de tags.

Valparaiso

Nous retournons dans le centre. Nico en profite pour aller se couper les cheveux. Et là, le résultat est plutôt comique (…enfin pour moi!) Il a des cheveux de 4 cm par endroit, et entre 8 et 12 cm à d’autres endroits… J’essaye de rattraper le massacre! En même temps, la coiffeuse lui avait proposé la coupe de Brat Pit et il a refusé! :-)

Il est 17h, les premiers compétiteurs arrivent à bord de leur véhicule : motos, quads, camions, voitures… Tous sont présents ! La foule aussi… Il y a une bonne ambiance et pas mal de bruits entre les accélérations, les applaudissements, les Klaxons, et la musique,…

En début de soirée, commence la remise des prix… La foule est plus dense encore…Confettis, pluie de Champagne, photos!

Valparaiso

Le lendemain, nous partons découvrir la plage de Reñaca. Ah, ça fait plaisir! 2 mois sans plage, ça commençait à nous manquer! L’endroit est très plaisant, on retrouve l’ambiance des stations balnéaires ! Pour la première fois de notre vie, on se baigne dans l’océan Pacifique ! On se pose sur le sable chaud. Canon!

Valparaiso

Il est malheureusement temps de repartir. Le jour suivant, nous partons en direction de la capitale chilienne!

Bilan

Ce que l’on a particulièrement aimé:

- les plages aux alentours de Valparaiso!
- arriver par hasard à Valparaiso le jour de la cérémonie de clôture du Dakar, et profiter de l’ambiance festive de l’événement !

Ce que l’on aurait préféré éviter :

- d’une certaine manière le Dakar, car nous n’avons pas pu observer le vrai visage de Valparaiso et sa vie Bohême!

Santiago

19-24 janvier 2014: Santiago et nos dernières heures sur le territoire sud américain!

Santiago

La capitale chilienne est magnifiquement située : non loin des stations de ski, des plages du Pacifique et au milieu de ce pays tout en longueur. Santiago est une ville bien arborée et très agréable (même si malheureusement lorsque nous y étions, la ville était pas mal en travaux!). Cette jolie capitale a su joliment mêler bâtisses historiques et nouveaux bâtiments à l’architecture très contemporaine.

Santiago

Nous avions loué un appartement en centre-ville. Comme il est agréable d’avoir son petit chez soi et de pouvoir cuisiner de bons petits plats!

Nous avons beaucoup aimé l’atmosphère ambiante de la ville, nous rappelant par moment l’ambiance parisienne le dimanche avec ses regroupements de joueurs d’échecs, ses nombreux spectacles, danses, concerts de rue… On ne s’ennuie pas un instant!

Santiago

Nous avons aimé nous balader dans les rues piétonnes commerçantes de Huerfanos et Ahumada, y faire un peu de lèche-vitrines. Et j’ai été ravie de pouvoir m’acheter une paire de chaussures de ‘filles’ (et oui, assez de ressembler H24 7j/7 à un petit bonhomme avec mes baskets et mes tongs ! Un peu de féminité…même pendant un tour du monde, ça fait du bien! :-)

Nous avons profité de notre passage par Santiago pour rencontrer un expatrié avec qui nous avons passé une superbe soirée! D’ailleurs dès que nous aurons une bonne connexion, nous publierons les interviews des expatriés présents en Amérique du Sud!

Santiago

Autres visites au programme:
- el Mercado Central, une institution à Santiago! Il s’agit d’un marché populaire qui rassemble de nombreux stands et restaurants de fruits de mer ;

Santiago

- le musée d’Art Précolombien tout juste rénové (qui témoigne du développement des cultures andines et méso-américaines avant l’arrivée des espagnols) ;

Santiago

- le Cerro Santa Lucia, parc sur une colline avec de belles statues et fontaines, d’où il est possible de contempler la ville et ses gratte-ciels ;
- le palais présidentiel de la Moneda… Où nous nous sommes posés pour prendre nos traditionnelles photos avec le drapeau du pays… Sauf qu’une des poses photos a été mal interprétées par les gardes du palais et nous avons été sommés de déguerpir vite fait bien fait sous peine de lourdes sanctions! Bon avec du recul et d’un œil extérieur, on comprend mais sur le coup, on a un peu halluciné d’être encerclé par 3-4 policiers!

Santiago

Santiago

Nous sommes le 23 janvier 2014, 18h, il est temps pour nous de faire nos ‘au revoir’ au continent sud-américain! Nous avons notre vol à 23h30… Sauf qu’en arrivant au comptoir d’enregistrement LAN, l’hôtesse nous explique que l’avion est en surbooking et nous demande si nous souhaitons nous porter volontaires pour prendre le vol du lendemain en échange de 350 $US/ personne cash ou 700 $US/ personne en billets d’avion de la compagnie + le transfert, le logement et tous les repas ! Nous hésitons rapidement puis nous acceptions, l’offre est trop belle pour la refuser!

Nous devons attendre presque 3h (nous étions arrivés particulièrement tôt pour une fois!) pour être sûrs que l’avion se trouve en situation de surbooking et connaître le nombre de sièges exacts en surbooking. Nous revenons vers 22h à proximité du guichet pour en savoir davantage. Nous sommes 30 volontaires environ. Finalement, seuls 10 passagers resteront à Santiago. Des noms sont appelés au fur et à mesure. Les appelés semblent vraiment déçus tant l’offre est alléchante! Ouf, nous faisons partie des heureux gagnants! Nous sommes ravis! En plus, l’hôtesse nous apprend que la contrepartie a été relevée entre temps et nous avons le droit à 500 $US/ personne cash ou 900 $US/ personne en billets LAN. Une voiture VIP vient nous chercher et nous amène à l’hôtel 5 étoiles Sheraton. Nous sommes épuisés mais ravis de cet heureux incident!!

Le lendemain, belle journée passée à la piscine de l’hôtel. Le déjeuner est un régal: buffet haut de gamme à volonté (crevettes, saint Jacques, saumon fumé, viandes grillées, cerises, fraises… Que de produits nobles!)

Le soir, nous retournons à l’aéroport et nous revivons la même scène que la veille: l’avion est en surbooking… Nous acceptons de nous porter volontaires une nouvelle fois… Sauf que cette fois, l’avion décolle !

Nous quittons l’Amérique du Sud nostalgiques mais à la fois heureux de découvrir de nouveaux horizons!

Bilan

Ce que l’on a particulièrement aimé:

- l’atmosphère chaleureuse de la ville ;
- les températures si agréables ;
- avoir été les heureux gagnants du surbooking LAN.

Ce que l’on aurait préféré éviter :

- pas grand chose, juste les nombreux travaux dans la ville! Mais c’est pour l’embellir encore davantage!